Après l'agression de Condé, les surveillants veulent bloquer plusieurs prisons du Nord et du Pas-de-Calais

Article publié le 06 mars 2019 à 19h13

Après l'agression de Condé, les surveillants veulent bloquer plusieurs prisons du Nord et du Pas-de-Calais
Crédit photo © France 3 Nord Pas de Calais


Article complet disponible sur le site de

Vendin-le-Vieil, Longuenesse... Les surveillants pénitentiaires promettent de poursuivre leur mouvement de contestation dans plusieurs prisons du Nord et du Pas-de-Calais ce jeudi 7 mars en réaction à l'agression de Condé-sur-Sarthe.