Après la polémique sur l'abattage d'un cerf dans l'Oise, les animaux qui se réfugient en zone habitée seront graciés

Article publié le 1er mars 2019 à 15h28

Après la polémique sur l'abattage d'un cerf dans l'Oise, les animaux qui se réfugient en zone habitée seront graciés
Crédit photo © France 3 Nord Pas de Calais


Article complet disponible sur le site de

Un décret a été publié au Journal officiel ce vendredi 1er mars, interdisant aux chasseurs d'abattre des animaux "aux abois" sur une propriété privée. Cette publication fait suite à la polémique sucitée par l'abattage d'un cerf dans un jardin à Lacroix-Saint-Ouen, il y a plus d'un an.