Le délit de solidarité "adapté" : l'Auberge des migrants réagit à l'interview de Macron

Article publié le 16 avril 2018 à 10h25

Le délit de solidarité
Crédit photo © France 3 Nord Pas de Calais


Article complet disponible sur le site de

Alors qu'Emmanuel Macron a défendu son projet de loi "asile et immigration", dimanche soir, en plaidant notamment pour que le délit de solidarité soir "adapté mais pas supprimé", l'association l'Auberge des migrants s'est dit "très déçue" par cette réponse.