TROISVAUX - « Les élus contre, le CAO aurait quand même pu se faire »

Article publié le 05 juin 2017 à 15h33 dans l'édition de Saint-Pol sur Ternoise - Commune de Troisvaux

TROISVAUX - « Les élus contre, le CAO aurait quand même pu se faire »
Crédit photo © La Voix du Nord


Article complet disponible sur le site de

Consulter l'édition de Saint-Pol sur Ternoise

Il y a trois semaines ouvrait à l'abbaye de Belval, à Troisvaux, un centre d'accueil et d'orientations (CAO) où quarante migrants kurdes ont été accueillis. Si les riverains, de prime abord, ont été quelque peu échaudés, le maire Charles Torchy et son équipe municipale n'ont pas vraiment eu leur mot à dire.

Les derniers articles de l'édition Saint-Pol sur Ternoise

Zoom sur quelques professionnels