VIDEO. Coupe du Monde 2018 : quelle équipe les célébrités franco-belges soutiennent-elles ?

Article publié le 10 juillet 2018 à 15h18

VIDEO. Coupe du Monde 2018 : quelle équipe les célébrités franco-belges soutiennent-elles ?
Crédit photo © France 3 Nord Pas de Calais


Article complet disponible sur le site de

Deux pays voisins, deux nations amies qui vont devenir, sur le terrain, les meilleures ennemies. Le match France-Belgique, qui aura lieu ce soir, suscite engouement et rivalités mais certains sont encore partagés : les franco-belges.

Pour y voir plus clair, nous sommes allé interroger les personnalités dont le c½ur balance entre les Bleus et les Diables Rouges. Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek, les "Belges préférés des Français" qui animent, sur France Inter, l'émission "Par Jupiter" ont du mal à choisir leur camp.

"Quoi qu'il en soit on sera heureux. Si la Belgique gagne on sera follement heureux et on vous consolera. Si les Français gagnent, on vit dans ce pays, on l'adore et on sera heureux aussi, bien sûr. Dans les deux cas on est gagnants, c'est du win-win", tranche Charline Vanhoenacker.
  Quelle équipe les célébrités belges qui vivent en France soutiennent-elles ? >> Marc Duminy 

Pour beaucoup, l'indécision prime"On ne peut pas dire qu'on soit pour l'un ou pour l'autre. Je suis pour les deux en même temps et à la fin, je dirai : « Eh oui, ils ont bien joué »", affirme la chanteuse belge Annie Cordy, qui semble avoir trouvé la parade.

Le chanteur italo-belge Salvatore Adamo, lui, ne cherche pas à cacher à qui va son soutien, même si la victoire promet d'avoir un goût amer"Bien sûr, je suis belge de c½ur mais quand l'un de nous deux perdra, je serai très triste pour la France", plaisante-t-il.
 
Mais pour tous, c'est le fair-play qui l'emporte"Les Diables Rouges, c'est toute mon enfance. J'ai envie de dire que le meilleur gagne parce que ces deux équipes sont dans mon c½ur de Belge et de Française par adoption", confie l'actrice Marie Gillain.

Stéphane Pauwels, le recruteur belge devenu consultant sportif a, lui, un avis bien tranché. "Mon c½ur est 50% français et 50% belge, mais aujourd'hui il sera belge. C'est une première, on a peut-être une chance d'être en finale de la Coupe du Monde et on n'en aura plus avant longtemps. C'est extraordinaire. Vous, les Français, vous avez déjà une étoile vous pouvez partager quand même un peu ! Vous pouvez nous faire plaisir ?", dit-il.
 
L'animateur poursuit : "Nous sommes pour une fois convaincus qu'on va vous battre. Je n'ai pas de stress pour ce soir, si on perd, c'est contre les amis français et si on gagne, pour une fois, on pourra vous chambrer pendant quelques années. Ce serait drôle, non ?"

Drôle, peut-être, mais tout dépend du côté de la frontière où on se situe.