Echo des Ch'tis

Nouveaux outils et personnels, Agrati veut fixer l'avenir de Vieux-Condé

Nouveaux outils et personnels, Agrati veut fixer l'avenir de Vieux-Condé

Sauver le site en le hissant au niveau italien. L'objectif de la nouvelle direction de la visserie, consciente des difficultés du «navire amiral» français mais qui n'acceptera plus de fausse route. Agrati a investi en moyens et personnels, désormais, à l'usine de Vieux-Condé de se sortir de l'impasse.

Article publié le 4 juin 2015 à 09h17 dans l'édition de Valenciennes - Commune de Vieux-Condé

agrati-vieux-conde | Echo des Ch'tis - Infos Nord-Pas-de-Calais

Vieux-Condé: le «navire amiral» d'Agrati n'a plus droit à l'erreur

Vieux-Condé: le «navire amiral» d'Agrati n'a plus droit à l'erreur

Article publié le 23 mai 2015 à 15h36 dans l'édition de Valenciennes - Commune de Vieux-Condé

Après des ratés au démarrage, comme en 2014, Agrati doit redresser la barque. Pour y parvenir, le groupe italien a changé la direction d'un site de Vieux-Condé devenu le «navire amiral», en France, de l'équipementier. De nouveaux outils, direction et perspectives pour, enfin, se rapprocher de l'équilibre.

Afficher la suite

Alain Dufranne : «Agrati, c'est le nouveau départ des ex-Visseries de Fourmies»

Alain Dufranne : «Agrati, c'est le nouveau départ des ex-Visseries de Fourmies»

Article publié le 04 avril 2015 à 13h43 dans l'édition d' Avesnes-Fourmies - Commune de Fourmies

Avec 164 salariés et des embauches à venir, la société Agrati, qui fabrique des vis à Fourmies pour les constructeurs automobiles, est l'une des plus grosses entreprises privées de l'Avesnois en termes de personnel. Et son activité économique industrielle est au beau fixe avec la reprise du marché.

Afficher la suite

Les éditions locales